Réduction du stress basée sur la méditation de la pleine conscience – MBSR



Le MBSR, qu’est-ce que c’est?

Le programme de gestion ou de réduction du stress basé sur la méditation de la pleine conscience est un entraînement en groupe, développé par le Dr. Jon Kabat-Zinn à la clinique de réduction du stress du centre hospitalier du Massachusetts depuis 1979.

Conçu initialement pour réduire le stress lié à la maladie et aux douleurs chroniques, ce programme a élargi son champ d’application. Il a fait l’objet de nombreuses évaluations scientifiques mettant en évidence ses bienfaits à long terme et son efficacité dans la lutte contre le stress sur le lieu de travail. Le MBSR associe les dernières découvertes en matière de neuroscience et de recherche sur le stress, mais aussi des techniques plus anciennes et avérées de la pleine conscience de l’esprit.

Jon Kabat-Zinn défini la pleine conscience  comme “Etat de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment.”

Le programme vise à créer un changement de comportement envers la vie en général et la vie professionnelle. La pleine conscience de l’esprit développe la capacité à prêter attention à tout instant précis, à augmenter la prise de conscience de l’environnement et des points de vue des autres, permettant ainsi de s’ouvrir aux nouvelles informations. En apprenant à exploiter leur capacité de prise de conscience, les participants se concentrent sur ce qui se produit réellement dans leur corps et parviennent à reconnaître les éléments déclencheurs de stress, ce qui leur permet de réagir de façon plus efficace, y compris lorsqu’ils sont sujets à une pression accrue. Il vient en aide à toute personne désirant améliorer sa qualité de vie.

Les participants sont guidés et accompagnés dans l’exploration de leurs pensées, leurs émotions et leur ressenti corporel dans leur vie de tous les jours à l’aide d’outils psychologiques et méditatifs. Ils sont invités à redécouvrir leur capacité innée à vivre l’instant présent, à s’établir en soi, à se reconnecter avec leurs ressources internes. L’enseignant a un rôle de facilitateur. Son engagement et sa pratique personnelle nourrissent ses enseignements.